English
Auteur : Audrey Girard-Lachapelle

Vous essayez de mettre sur pied une protection exhaustive par l’entremise de votre régime, mais les employés ont des vies qui ne cadrent pas toujours parfaitement avec un programme d’avantages sociaux ? Un Compte gestion santé (CGS) peut vous aider. …

Un Compte gestion santé qui fait toute la différence Read More »

Notre service à valeur ajoutée, pour vous et votre équipe! Vous voulez vous différenciez avec votre programme d’avantages sociaux? Attirer les meilleurs employés? Innover pour motiver et conserver vos employés? Vous voulez créer un mouvement santé préventif avec votre programme …

Serconam+ : une solution pour vous, employeurs proactifs! Read More »

Plus de 3 millions de Québécois sont couverts par le régime public d’assurance médicaments. À partir du 1er juillet 2015, une augmentation de 4,7% de la prime maximale sera mise en place pour pallier à la forte hausse des coûts des nouveaux médicaments.

Le nouveau RVER (régime volontaire d’épargne-retraite) suit la même lignée. Mais qu’est-ce que cette nouvelle loi du 1er juillet 2014? Le Gouvernement du Québec veut encourager l’épargne chez les travailleurs. Dans les années 80, le taux d’épargne se situait autour de 20%, tandis qu’en 2013, il était de 5%. La tendance à la baisse de l’épargne et l’endettement accru des Canadiens justifient le besoin de renforcer l’épargne-retraite(1). Les entreprises sont maintenant tenues d’offrir un régime d’épargne-retraite à leurs employés. Malgré sa connotation «volontaire», il s’agit d’un régime d’épargne tout aussi obligatoire que le régime de médicaments.

Il suffit d’un minimum de 2 employés pour avoir accès à un régime d’assurance collective.
Starting from 2 employees, you can register for group insurance plans.